Coffret « Galerie des reines »

Un an après « Galerie des rois », le château de Versailles et Saint-Louis dévoilent « Galerie des reines », en hommage à quatre souveraines emblématiques de Marie-Thérèse à Marie-Amélie. Les motifs variés de taille magnifient l’éventail des savoir-faire de Saint-Louis, et s’inspirent des Arts Décoratifs du château de Versailles en vogue sous le règne de ces dames illustres.


Ces verres à pied bas, aux paraisons généreuses et aux jambes annelées, offrent une ergonomie optimale, une invitation d’usage au quotidien et une liberté d’appropriation. Les pieds estampillés des initiales de chaque reine, et du sceau château de Versailles x Saint-Louis, emblème d’une complicité renouvelée, se font prétexte au jeu et à l’art de la conversation. La couronne dessinée par la taille se révèle en buvant, tandis que l’identité de la reine associée se dévoile à la fin du repas...


Édité en avant-première pour le château de Versailles, le coffret de quatre verres à pied  sera mis en vente exclusivement par souscription du 1er juin au 30 septembre 2020, au profit de la restauration et du remeublement du château de Versailles.

Dimensions : 88 mm de diamètre, 141 mm de hauteur et 21cl de volume.
Prix : 380€ le coffret de quatre verres à pied

Retrait ou livraison : du 15 octobre au 15 décembre 2020 

380,00 €

Marie-Thérèse d’Autriche
Des biseaux profonds et solaires en hommage à Marie-Thérèse d’Autriche (1638-1683), Infante d’Espagne («l’Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais»), qui assure son rôle de reine aux côtés de Louis XIV.
Marie Leszczynska
Des biseaux fins évoquant les coquilles typiques du style Rocaille et les feux d’artifice d’un temps de réjouissances et de délices, sous Marie Leszczynska (1703-1768), reine peintre et polyglotte qui a fortement influencé la vie artistique de son époque, aux côtés de Louis XV.
Marie-Antoinette d’Autriche
Une taille cordon et une frise de biseaux fins en biais suggérant des épis champêtres - motifs tirés de l’Antiquité - qui font allusion au goût de Marie-Antoinette d’Autriche (1755-1793), et aux jardins libres qu’elle fait fleurir à Trianon.
Marie-Amélie de Bourbon-Siciles
Des côtes plates qui adoucissent et modernisent le style néo-médiéval apprécié sous Marie-Amélie de Bourbon-Siciles, dernière reine qu’ait connu la France. Et qui inaugura avec Louis-Philippe le musée de l’histoire de France au château de Versailles.